• /

mercredi 31 décembre 2014

Will & Will - John Green

 

Encore un résumé que je vais tâcher d'oublier ici, parce qu'il nous spolie tout le bon et que je trouve ça vraiment dommage... Heureusement pour moi, je ne l'avait pas lu avant...

Bref, Will & Will, c'est d'abord l'histoire d'une rencontre, de sentiments exacerbés par l'adolescence, d'une comédie musicale pas comme les autres, d'une fille un peu trop frisée, d'homosexualité, de chagrins d'amour et de deux ados portant le même nom : Will Grayson et Will Grayson, chacun vivant à un bout de la ville, chacun bataillant avec ses propres problèmes.

Le premier Will (que nous appelleront Will n°1) vit à Chicago. C'est un jeune garçon qui refuse de se laisser impliquer dans quelque relation que ce soit et préfère rester à l'écart de toute vie sociale. Le mieux pour lui, c'est de ne jamais l'ouvrir, ça vous évite pas mal de désagréments ! Bien sûr, ses bonnes résolutions vont être bousculées par son meilleur ami - Tiny - un garçon très gay et très excentrique, qui aime mener son petit monde par le bout du nez et prépare, au moment où débute le récit, une comédie musicale révolutionnaire qui évoque sa vie et celle de ses amis (je reviendrai sur l'idée de la comédie musicale).

Le second Will vit aussi à Chicago, mais il m'a été nettement plus sympathique que le premier, quoique ce soit le plus cynique des deux. Vivant seul avec sa mère, il a peu de moyens, peu d'amis et il s'englue dans une profonde dépression. En ce qui me concerne, c'est définitivement le personnage le plus complexe et le plus intéressant à suivre dans cette histoire. Il se débat chaque matin pour sortir de son lit et affronter le lycée en s'apitoyant pas mal sur son sort (ça fait partie de son charme), et malgré tout cela je l'ai adoré parce qu'il m'a paru plus vivant malgré ses zones d'ombre, plus drôle et infiniment plus touchant que Will n° 1. Ses sentiments sont cohérents et paraissent bien plus réels (ou mieux rendus ?) que ceux de Will n°1.  Il a de plus un humour corrosif et ses réflexions souvent tordantes sur les gens qui l'entourent m'ont vraiment fait rire. Je trouve qu'il se passe beaucoup plus de choses de son côté, ses états d'âme m'ont émue et sa manière d'appréhender la vie m'a tout de suite interpellée. 

Le moment où démarre vraiment le récit, c'est bien évidemment la rencontre entre ces deux Will si dissemblables et partageant pourtant le même inconfort lié à l'adolescence. C'est là que Tiny entre en scène, et c'est d'ailleurs autour de Tiny que leur deux vies se rejoignent.

Tiny... Bon, il faut en parler. J'ai souvent eu la sensation qu'il était le point central du roman et que beaucoup de choses se jouaient autour de lui, mais il n'en reste pas moins que je l'ai trouvé extrêmement antipathique. Impossible d'adhérer à son exubérance, sa joie de vivre, ses chansons, ses danses et ses chagrins d'amour. Les scènes où il apparaît (notamment dans les couloirs du lycée) manquent cruellement de réalité. C'est juste moi, ou est-ce que Tiny donne l'impression de voguer sur un océan rose bonbon au milieu d'une foule de gens bourrés d'indulgence et tous si compréhensifs ?? Malheureusement, je doute que la réalité soit aussi simple.
 
Son égoïsme vis-à-vis de Will n° 1 m'a passablement lassée. J'ai trouvé qu'il faisait un piètre meilleur ami, et seule sa volonté de mener sa comédie musicale à terme ne m'a pas laissée indifférente. L'idée est bonne et la façon dont elle rassemble tout le monde autour de lui est admirable. La fin du livre est d'ailleurs le point culminant du récit.

Ce bouquin ne sera pas un coup de coeur, c'est certain, mais c'est une réelle surprise, un vrai bon plaisir de lecture comme l'avait été Nos étoiles contraires. Il met en scène des personnages attachants et profonds (certains le sont plus que d'autres) et il aborde des sujets qui tiennent à coeur : l'adolescence et son mal-être, la sexualité, l'amitié, le tout traité sur un ton peut-être un petit peu trop léger parfois. Je ne tarderai pas à renouveler l'expérience avec : La face cachée de Margo.


Will & Will - John Green & David Levithan - Editions Gallimard Jeunesse - Collection Scripto - 2014

4 commentaires:

  1. Celui-là, je pense que je vais passer... j'aime bien John Green mais j'ai trop vu d'avis divergents sur celui-là.

    RépondreSupprimer
  2. @Karine:) Je ne suis pas mécontente de l'avoir découvert. L'histoire est sympa mais ça n'est pas un coup de coeur, c'est sûr... Le récit manque de réalité. C'est dommage...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai aimé Nos étoiles contraires et je compte bien en lire d'autres de Green. Mais peut-être qu'il s'essouffle un peu à ne parler que des émois d'adolescence.

    RépondreSupprimer
  4. @Somaja : C'est surtout le manque de crédibilité de certaines scènes qui m'a dérangée...

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com