• /

mercredi 6 juin 2012

Un Diable en Hiver (La Ronde des Saisons #3) - Lisa Kleypas


Qui aurait cru qu'après ses amies Annabelle et Lillian, ce serait au tour de la timide et bégayante Evangeline Jenner de se trouver un mari ? Et quel mari ! Non content d'être un débauché notoire, un aristocrate plein de morgue, Sebastian, lord St. Vincent, vient de trahir son meilleur ami en tentant d'enlever sa riche fiancée... Et c'est pour échapper aux griffes de sa famille qu'Evangeline va signer un pacte avec ce diable d'homme : en échange de sa protection, Sebastian aura sa fortune, mais il n'aura ni son corps ni son coeur...

Je dois dire qu'au début j'avais quelques aprioris. Certes, le personnage de St-Vincent paraissait... comment dire... très prometteur ! Et j'avais envie de voir comment Evangeline allait se comporter avec lui... Mais d'un autre côté, une énième romance placée sous le signe du coup de foudre - avec d'un côté le débauché qui cherche à s'amender, et de l'autre, une jeune fille toute pure et innocente qui finit par en faire un homme de bien - j'avais peur que ce soit LA fois de trop ! Et puis en fait, pas du tout. C'est plus subtil que ça. 

St-Vincent se révèle effectivement touché par Evangeline, même s'il refuse de se l'avouer, et leur attirance sincère l'un pour l'autre ne fait aucun doute. Dès le départ, il se montre plutôt prévenant (notamment sur le chemin qui les conduit en Ecosse pour se marier) et lui qui a conquis presque toute les femmes d'Angleterre est juste hyper touchant devant la belle rouquine qui ne le laisse pas indifférent. Ce serait même un peu trop facile ! Les rapprochements entre eux paraissent presque trop rapides : St-Vincent se montre un tantinet trop gentil pour un homme que l'on dit si hautain et dénué de compassion. Mais l'auteur a su montrer avec subtilité l'évolution de leurs sentiments respectifs. A la tendresse succèdent très vite de nombreuses difficultés liées à la situation du père d'Evangeline  (propriétaire d'une maison de jeu) et tout n'est pas si simple entre eux, au final. 

Evangeline acquiert de l'assurance (ouh... et quelle assurance !...) au fil du récit. Timide et rougissante au départ, elle se révèle bientôt une femme intelligente et têtue qui sait ce qu'elle veut (St-Vincent !) et ne se laisse pas facilement abusée par les circonstances. Et elle accueille les remarques acerbes ou choquantes de son mari avec une pointe d'humour que j'ai beaucoup apprécié. C'est un personnage travaillé, émouvant, plein de douceur et de compréhension qui va réussir à faire plier son arrogant époux et à le tenir au creux de sa main, tout en parvenant à faire comprendre à un entourage partagé et dubitatif qu'elle est satisfaite des choix qu'elle a fait. Mais l'auteur réussit surtout le pari un peu fou (et sans retournements de situation trop excentriques) de débarrasser St-Vincent de sa carapace pleine de morgue pour ne laisser qu'un homme insatisfait de la vie, trop heureux de découvrir les joies du travail et de la fidélité en compagnie d'une épouse aussi marquée que lui par le destin... Finie la vie de libertin ! Savoir se rendre utile a du bon !...

Le point négatif, c'est que l'affreuse famille d'Evangeline n'apparaît quasiment pas dans le livre. A part une ou deux confrontations avec les oncles malintentionnés, j'ai trouvé qu'elle s'en sortait plutôt bien, et j'aurais aimé assister à quelques belles machinations ourdies par sa tante et ses oncles ! Après tout, l'auteur les évoque comme des personnages prêts à tout pour s'emparer de sa fortune ! Mais ils restent invisibles, et c'est peut-être quelque chose d'un peu regrettable au niveau de l'action. La seconde chose qui m'a dérangée, c'est que l'histoire se passe exclusivement dans l'établissement du père de la jeune fille. Finalement, après le périple jusqu'en Ecosse, il s'instaure une sorte de huit-clos où actions et révélations ne se déroulent qu'entre les murs de chez Jenner's. Là encore, j'ai trouvé le scénario un peu léger.

Par contre, un bon point pour Lillian, qui sortie du contexte de Parfum d'Automne, m'a vraiment plu avec son caractère cette fois indomptable et pas seulement agaçant, et sa volonté d'en imposer à son entourage avec un franc-parler ma foi très rafraîchissant ! A petites touches délicieuses et drôles, l'auteur nous montre subtilement la profondeur des liens qui l'unissent à Westcliff, et ça m'a davantage émue que dans le livre qui leur est consacré ! Et je dois dire que les personnages secondaires sont à la hauteur et vraiment attachants, notamment Cam qui est diablement sexy et terriblement intriguant ! Quant à Daisy, la dernière "laissée-pour-compte" du groupe, elle va bientôt avoir droit à sa propre histoire, mais le peu qu'on voit d'elle m'a délicieusement surprise !...

Evangeline et St-Vincent forment au final un couple attachant, ils possèdent tous les deux un passé compliqué et ce sont deux personnes qui hésitent à offrir leur confiance. Au fil du récit, chacun acquiert assurance et détermination et voit sa vie bouleversée par des changements qu'il n'aurait jamais pu imaginer quelques mois auparavant. Ce sont probablement les deux personnages de la série qui évoluent le plus après leur rencontre. Même si leurs nombreuses scènes d'amour finissent par avoir un goût de déjà-vu quand on dévore la série comme je l'ai fait, on passe un bon moment dans un cadre un poil plus sombre et tragique que dans les livres précédents, ce qui n'est pas pour me déplaire. Mais comme on dit chez nous : une petite pause s'impose...


Un Diable en Hiver (La Ronde des Saisons #3) - Lisa Kleypas - Editions J'ai Lu - Collection Aventures et Passions - 2010


3 commentaires:

  1. gniiiiii!!!!
    le deuxième couple phare de la série!
    Ouf, tu as aimé! J'ai presque eu peur!! ^^

    Quand tu dis petite pause, veux tu dire que tu vas attendre une peu pour lire la dernière histoire? ou vas tu attendre entre la fin des wallflower pour commencer les hatthaway (qui s'inscrive dans la foulée des wallflowers)
    Tam-Tam

    RépondreSupprimer
  2. @Modern Princesses ! Je voulais dire que je voulais attendre un petit peu avant de lire la suite avec Daisy. Et j'ai aussi envie de lire le bouquin qui évoque l'une des soeurs de Westcliff ! Mais finalement, tu me mets l'eau à la bouche avec les Hattaway parce que ça fait longtemps que j'en entends parler et je me laisserais bien tenter...

    RépondreSupprimer
  3. alors la soeur de Westcliff, perso, j'ai acheté, lu, revendu direct. C'est pas mon préféré...Et tu auras remarqué que je ne recule devant rien coté kleypas...meme les aigles!^^
    continu avec les bons...il sera toujours temps de lire les moins bons!

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com