• /

mercredi 30 mai 2012

Secret d'une Nuit d'Eté (La Ronde des Saisons #1) - Lisa Kleypas


Comme ses amies Evangeline, Lillian et Daisy, Annabelle Peyton est à la recherche d'un mari. Or la tâche s'annonce ardue pour les quatre demoiselles : la timide Evangeline est affligée d'un bégaiement. Les soeurs Bowman sont américaines et peinent à s'intégrer dans la haute société londonienne. Quant à Annabelle, l'inexistence de sa dot constitue un lourd handicap. Pourtant, il lui faut dénicher un riche époux, membre de l'aristocratie, bien sûr. Autant dire que ce malotru de Simon Hunt n'a aucune chance. Dire qu'il a eu le culot de lui prédire qu'elle serait bientôt sa maîtresse ! Mais qu'attendre d'un fils de boucher ? Non, même s'il s'est enrichi à millions dans l'industrie, il n'est pas un parti envisageable. Et tant pis si elle ne peut oublier le baiser qu'il lui a volé jadis...

C'est sûr : quand on entend parler d'une série classée "romance" qui a séduit autant de personnes, et qu'on aime la romance, et qu'on souhaite vraiment découvrir LE récit qui va mettre plein de papillons dans notre ventre, on se doit de prendre le temps d'étudier cette fameuse série à fond ! Alors, est-ce c'est parce que je n'ai pas lu de romance depuis un moment, ou plus simplement parce que l'auteur a vraiment le don d'imaginer des histoires qui vous transportent le temps d'un après-midi, mais ce premier tome m'a complètement chamboulée !

Normal, avec un homme comme Simon Hunt, je ne pouvais qu'être chamboulée... Maintenant j'ai moi aussi envie de jouer aux échecs, de courir à moitié nue dans les champs en jouant au rounders (??), de batifoler dans les bois en bravant les vipères (pas difficile par chez moi !) et de finir dans un placard pendant ma lune de miel... Tout ceci vous a mis l'eau à la bouche ? (peut-être pas encore, mais c'est parce que je ne vous ai pas encore parlé de Simon, le fils du boucher, bandes de coquines...)

Même si Annabelle Peyton est complètement désargentée et achève sa quatrième saison dans le monde sans avoir réussi à appâter un innocent gentleman anglais, elle n'en est pas pour autant déterminée à renoncer. C'est avec l'aide de trois amies aussi résolues qu'elle et recontrées lors des bals où elle font tapisserie, qu'Annabelle décide de mettre en place un plan diabolique pour attraper un Lord dans ses filets, et réussir à se faire épouser. Il faut dire que sa situation n'est pas folichonne, et que contrairement à ses amies bien nanties, elle n'aura bientôt d'autre choix que de devenir la maîtresse d'un homme marié si elle veut pouvoir continuer à subvenir aux besoins de sa famille - ou de travailler me direz-vous ! Mais dès le départ, l'auteur nous montre par A + B que cette situation honorable est tout simplement impossible (avec des arguments un peu légers, certes) donc, ce sera le mariage sinon rien ! La solution idéale, c'est d'épouser un riche aristocrate et de se mettre ainsi à l'abri. Annabelle et ses amies - dont deux américaines particulièrement farfelues - se rendent donc dans la propriété de Lord Westcliff pour tenter d'accaparer le dernier Lord naufragé de la saison - un gentil garçon qui m'a bien fait rire puisque durant tout le récit, il va devenir la proie d'un essaim de jeunes ladies impitoyables toutes plus déterminées les unes que les autres à l'épouser !...

C'est dans ces circonstances qu'Annabelle retrouve une vieille connaissance rencontrée deux ans plus tôt - le fameux Simon Hunt - dont la position sociale, le côté canaille et la virilité omniprésente sont bien les dernières choses qui pourraient la séduire dans sa situation. Car non content d'être fils de boucher, Simon est surtout un spéculateur (ouuuhhh le vilain mot) et un homme du peuple. Il a certes admirablement réussi dans la vie grâce à sa formidable intelligence et sa vision résolument pratique d'un monde en pleine évolution, mais il n'est pas un gentleman (et je le souligne !) ce qui, malgré sa richesse, le condamne à être la proie des ragots et des regards méprisants de l'aristocratie anglaise. Ces mêmes aristocrates sont bien obligés de l'accepter dans leur cercle, mais c'est souvent à contre-coeur et avec le plus parfait mépris. Et Annabelle ne fait pas exception à la règle...

Le problème c'est que Simon est... comment dire... terriblement séduisant, sûr de lui et profondément attiré par Annabelle qui se refuse à devenir sa maîtresse. Il décide coûte que coûte de la séduire (impossible pour lui de lui demander sa main, le beau Simon ne veut pas se faire passer la bague au doigt, non mais où va le monde !) et de fil en aiguille, la jeune fille se laisse submerger par ses émotions au contact de ce grand gaillard un peu bourru. Avec son franc-parler et ses manières directes, Simon Hunt est bien différent des hommes qu'elle cotoie habituellement. (il m'a rappelé Derek Craven de La Loterie de l'Amour du même auteur - un gars viril qui trimballe toutes sortes de choses lourdes et sales sur ses larges épaules - un livre que je n'ai jamais chroniqué ici mais qui reste un must pour moi !) 

Après un sauvetage en règle - où la gentillesse et les petites attentions de Simon commencent peu à peu à séduire Annabelle - quelques dialogues bien sentis, deux ou trois rapprochements derrière les rideaux et des quiproquos en veux-tu en voilà, les sentiments qu'ele lui porte vont finir par la faire renoncer à ses plans.

J'ai trouvé le personnage d'Annabelle très plaisant. Sans aller jusqu'à m'identifier à elle, j'ai été loin de la trouver agaçante. Elle a juste une conscience aigüe de sa position et de ses origines et elle souhaite faire un mariage en accord avec ses convictions. Quoique les choses semblent un peu perdues d'avance, le rapprochement avec Hunt m'a donné des bouffées de chaleur et fait glousser à plusieurs reprises. L'histoire est certes assez classique au départ (deux personnages que tout sépare et qui vont peu à peu tomber amoureux) mais le style de Lisa Kleypas et sa façon d'amener les choses m'ont bien plu.

Le côté intéressant de ce premier tome, c'est bien évidemment la différence de position sociale entre les deux héros que l'auteur souligne à travers des dialogues piquants et des situations particulièrement savoureuses. L'amour ne suffit pas toujours à faire disparaître les barrières, et la dernière partie du livre qui se situe après le mariage d'Annabelle et Simon le montre bien. Car tout en nous introduisant dans l'intimité du jeune couple, l'auteur nous montre les différences qui subsistent à travers leur relation, et les difficultés qui ne manquent pas de se dresser sur le chemin de la compréhension. En cela, j'ai trouvé ce récit original parce que pour une fois, l'auteur ne se contente pas de nous fermer la porte au nez sur un ultime "Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants...", on assiste aux relations passionnelles qui les unissent, aux premières querelles et aux incompréhensions nées de leur différence de statut. Lorsque les deux familles se retrouvent en présence l'une de l'autre, on a droit à une scène assez cocasse entre la réserve naturelle d'Annabelle et de sa mère et la parfaite insouciance des membres de la famille Hunt. Et j'ai aimé la manière dont Annabelle accepte de s'intégrer dans cette société nouvelle faite de spéculateurs et d'industriels désireux de faire évoluer les mentalités, bien loin des conservateurs oisifs de l'aristocratie de l'époque.

Bref, de la bonne romance (mais oui ça existe !), bien écrite et soignée, et j'en redemande ! En plus, je soulignerai le fait que contrairement à d'autre livres que j'ai pu lire, l'auteur renouvelle ici les scènes torrides avec un doigté subtil sans jamais tomber dans les répétitions à la chaîne. Pas d'indigestion, que du bon !

Je vous parle de la suite dans quelques jours, en espérant que la relation des prochains personnages (Lillian Bowman et Marcus Westcliff - qui promettent déjà!) saura autant me séduire...

Secret d'une Nuit d'Eté (La Ronde des Saisons #1) - Lisa Kleypas - Editions J'ai Lu - Collection Aventures et Passion - 2009

6 commentaires:

  1. Je n'ai jamais lu ce genre de romances et je commence à en être curieuse. Peut-être cette série serait un bon moyen de découvrir le genre ?

    RépondreSupprimer
  2. @Manu : Je ne peux pas te promettre de ne pas être déçue, mais un peu de légèreté de temsp en temps ça ne fait pas de mal ! Qui sait : tu pourrais aimer ça !!

    RépondreSupprimer
  3. OMG! OMG! OMG! OMG!
    les wallflowers (leur noms en VO)... *soupirs*

    si le couple simon&annabelle t'as plu, attend de lire les deux suivants (mes chouchous et ceux de bien d'autres) de la série!

    les 4 pris individuellement sont bien, voire géniaux, mais une fois placés dans le contexte d'une suite de livre, c'est de la bombe!

    As tu déjà commencé Lillian???
    Tam-Tam

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui, Simon! J'ai bien aimé sans être complètement conquise par ce premier tome. J'ai quand même commandé le 2e hein!

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai lu ! Oui et bien aimé les deux premiers de la série. Un peu moins les autres.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne sais pas exactement ce que ce livre écrit dans votre mais je peux deviner que ce sera quelque chose d'intéressant. Un couple doit essayer de revenir ces jours où ils ont vécu une vie heureuse et se sentir comme il n'y a pas une autre personne heureuse comme eux.

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com