• /

vendredi 16 mars 2012

Retour sur l'utilisation du Kobo...


Après trois mois d'utilisation intensive, j'ai eu envie de reparler du Kobo (souvenez-vous !), de l'utilisation, de la prise en main et des avantages que ce petit gadget offre à ceux qui le possède !

Outre le fait que posséder une liseuse allège considérablement sa bibliothèque (mais ça, vous le saviez déjà !) le Kobo offre vraiment beaucoup d'avantages non négligeables à celui qui veut se laisser tenter. En premier lieu, je pense à la capacité de la batterie quasi inépuisable qui permet de l'utiliser pendant une période vraiment très longue (et qui ne s'épuise pas, même quand il reste en veille pendant plusieurs semaines)

L'appareil propose un système original qui liste vos habitudes de lecteur en attribuant des récompenses sous forme de pastilles, et qui suit l'avancée des livres en cours sous forme de nombre de pages lues et de pourcentage (pour les fans de chiffres et de statistiques en tous genres !) 


Une fois le livre ouvert, on peut bien sûr régler la taille de la police, voir l'évolution en cours, passer d'un chapitre à l'autre, prendre des notes et retenir les passages les plus marquants du récit. La prise en main est rapide et intuitive - excepté pour le classement des livres mais j'y reviendrai.

La différence qui m'a un peu déstabilisée au départ (moi qui avait pris l'habitude de lire sur un simple smartphone) c'est l'absence de couleurs et de luminosité de l'écran. Mais ça se révèle très vite un avantage puisque l'écran est doté d'une technologie qui permet justement de ne pas se fatiguer les yeux en lisant (comme avec un vrai livre) Le seul hic, c'est que je ne possède pas de lampe et que c'est un achat à envisager pour pouvoir lire tranquillement dans les endroits un peu sombres...

Le second point faible de cet appareil tactile, c'est le manque de réactivité de l'écran (on est parfois obligé de taper plusieurs fois sur l'écran en question pour pouvoir passer d'une page à une autre) Il y a donc quelques lenteurs mais qui au final ne constituent pas un trop grand handicap vu que cet appareil est avant tout destiné à lire et à offrir un vrai confort de lecture, bien au-delà d'un simple gadget high-tech sensé surfer sur le net ou passer d'un menu à l'autre perpétuellement. Il y a aussi un certain manque de logique dans la conception de la bibliothèque qui manque d'option de classement (surtout quand on commence à posséder pas mal d'ebooks !) et qui peut s'avérer un peu agaçant avec le temps.

Mais au-delà de ces quelques aspects négatifs, l'objet en lui-même est extrêmement agréable à manier. Il est léger, fin et petit, et peut se glisser absolument n'importe où. Il possède une connexion wi-fi qui permet d'accéder à certains sites de vente en ligne (très pratique en déplacement) mais peut également être branché sur votre pc pour accéder à son logiciel de synchronisation. Les librairies en ligne proposent d'ailleurs un très grand choix de titres à tous les prix même si certains restent excessivement chers, et tous les formats électroniques sont acceptés !

Le petit truc assez rigolo, c'est que j'étais quand même un peu inquiète au sujet du livre papier en lui-même. Mes achats de livres, c'est ma petite bouffée d'oxygène quotidienne, c'est mon plaisir par-dessus tout et je ne voulais pas y renoncer. J'avais presque peur d'être amenée à ne plus vouloir lire que des ebooks ! Heureusement, c'est loin d'être le cas. Je continue à lire des livres et je garde un rapport privilégié avec l'objet en lui-même. Je dirais que je lis 75 % de livres papier contre 25 % d'ebooks environ.

C'est donc un sans-faute (ou presque !) Le Kobo offre un vrai confort de lecture, en plus d'une capacité quasi illimitée de stockage (grâce à la présence de la carte SD), mais tourner les pages d'un livre est incomparable et fait partie de mon plaisir de lectrice. Tenir un bon gros pavé entre ses mains et s'user les bras, sentir la qualité de tel ou tel papier, respirer les odeurs particulières des vieux livres et posséder une bibliothèque toute en forme et en couleurs dans laquel on peut fouiner pendant des heures, ce sont des plaisirs auxquels je ne renoncerai pas au profit du format électronique. En tout cas pas définitivement !




3 commentaires:

  1. Finalement j'ai pris le Kindle. Je l'ai reçu hier et je l'offre la semaine prochaine. Je te dirai... Biz

    RépondreSupprimer
  2. @Syl : Il faudra que tu nous en parles !

    RépondreSupprimer
  3. Oh c'est marrant les différentes statistiques ^^

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com