• /

jeudi 20 octobre 2011

Dôme - Stephen King



Ouvrir un roman de Stephen King, c'est retrouver un vieux pote qu'on connaît bien et dont on apprécie la conversation. En tout cas pour moi. Les retrouvailles se sont bien passées cette fois-ci, malgré quelques légers points de divergence. L'effet "Dôme" a fonctionné et je me suis aussitôt attaquée à la suite !...

Chester's Mill est une bourgade du Maine qu'un dôme gigantesque va couper du reste du monde du jour au lendemain, sans possibilité d'échappatoire pour ses habitants. En un week-end, la vie des villageois est définitivement chamboulée par la présence de ce mur transparent qui se referme sur leur communauté. Aucune explication n'est apportée malgré la présence de l'armée et la mobilisation du pays tout entier qui reste abasourdi devant une telle aberration. 

Chester's Mill va devoir vivre replié sur lui-même - pour certains, loin de leur famille qui s'était absentée au moment de l'apparition du dôme - et sur ses réserves de nourriture et de propane pour une durée non établie. La situation, déjà dramatique au vu des circonstances, va littéralement empirer au fil des jours car l'assistant du maire de la ville - Big Jim - est un homme sans scrupule qui décide d'exploiter la situation à son avantage. Aidé d'une bande de jeunes gens pas très recommandables recrutés à tour de bras pour les forces de police de la ville, Big Jim va peu à peu asseoir son autorité sur les habitants, procéder à des rationnements sur les supermarchés, fomenter une révolte pour justifier ses actes et accessoirement, virer meurtrier pour dissimuler ses magouilles... Vous l'aurez compris, ce premier tome est haut en couleur avec des personnages sombres et dérangés qui, à mon avis, vont montrer leur pire facette par la suite !

Heureusement, dans sa quête du pouvoir, Big Jim se heurte à un cuistot borné et ancien soldat qui va lui donner du fil à retordre : Dale Barbara... Aux côtés de Barbie on voit peu à peu apparaître toutes sortes de figures plus ou moins héroïques qui vont mener leur petit combat chacun à leur manière afin de maintenir le village à flot. La journaliste impétueuse prête à tout pour dénoncer les horreurs auxquelles elle assiste, les gosses délurés et un peu geeks à l'amitié à toute épreuve, la femme du shérif pleine de noblesse malgré les épreuves, le pasteur reconverti en justicier, et jusqu'à l'assistant médical désintéressé qui se retrouve catapulté à la tête du seul hôpital de la ville... C'est un peu le reproche que je ferais à ce livre : le manichéisme et le manque de profondeur des personnages m'ont parfois un peu pesé sur l'estomac, et la succession de chapitres très courts qui font passer le lecteur d'un habitant à un autre ne permettent pas de s'y attacher suffisamment, ce qui est dommage...

Cette première partie démarre sur les chapeaux de roue, les premières pages s'ouvrent sur un florilège de scènes terribles qui ont lieu juste après l'apparition du dôme. J'ai apprécié que beaucoup du fantastique auquel nous avait habitué Stephen King soit exclu. Le récit conserve une légère couche de mystère qui pousse le lecteur à s'interroger sur les circonstances de cette apparition dans le paysage de Chester's Mill, mais à aucun moment nous ne sommes confrontés à la présence du surnaturel. Le secret le plus absolu plane sur ce mystérieux dôme et sa raison d'être, et l'auteur ne nous livre aucun indice susceptible de lever le voile. A ce point du récit, la destruction du dôme par des moyens humains semble déjà très incertaine...

L'auteur en profite au passage pour évoquer des sujets d'importance à travers l'existence des habitants : la menace d'un despotisme que rien n'arrête, les complications engendrées par une atmosphère viciée, la peur et les règlements de compte qui naissent forcément au sein d'une société isolée et repliée sur elle-même...

Ce premier volume permet donc de mettre les choses en place et de faire connaissance avec les principaux personnages, et j'attends de voir par la suite si chacun va effectivement accomplir son destin ou basculer dans la folie collective... Je ne peux encore pas me prononcer pour la suite, mais je dirais qu'à travers cette première partie, j'ai été loin des sensations transmises par Histoire de Lisey, Blaze ou encore Sac d'Os, quoique j'ai passé un moment très agréable avec ce nouveau King !...


Dôme - 1ère partie - Stephen King - Editions Albin Michel - 2011

2 commentaires:

  1. J'ai vu des avis très positifs et d'autres très négatifs, n'étant pas fan de King mais intriguée par le concept de l'histoire pour celui-là je ne me suis toujours pas décidée!

    RépondreSupprimer
  2. @Tiphanie : Le concept est original, et on est tout de même loin des anciens récits de S. King qui étaient relativement sanglants ! Laisse-toi tenter !

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com