• /

mardi 2 août 2011

Kiss Me Deadly - Michele Hauf


Les romans de Michele Hauf parus dans la collection Nocturne (la collection qui parle de vampires aux cheveux longs et brillants, de loups-garous tout en muscles et en testostérone, de sorcières et aux autres monstres folkloriques, tout cela sur couverture bleue avec moult torses virils, cheveux flottants et pleine lune suggestive...) font partie d'une série de romance paranormale appelée Le Pacte des Vampires - j'ai fait des recherche, qu'est-ce que vous croyez ??!!, opposant les sorcières aux vampires - ennemis jurés depuis toujours... Celui-ci serait donc (toujours d'après mes sources) le premier tome de cette série oh ! combien passionnante...


Comme ce bouquin était en téléchargement gratuit sur mon logiciel, je me suis lâchée histoire de faire un break entre deux pavés... (non, je ne ressens pas le besoin de me justifier, j'explique seulement...) Et en plus, il rentre dans le Mardi c'est Permis de Stephie ! (que demander de plus ?)


L'histoire est celle de Nikolaus Drake (un nom qui claque !), vampire de son état et chef de son "clan". (et accessoirement ancien chirurgien) Un soir, il est pris avec sa tribu dans une embuscade tendue par une sorcière, et se fait tuer. (le sang de sorcière peut tuer un vampire dans un claquement de doigts - pffou ! comme ça !... et aussi d'affreuses souffrances...) Mais Nikolaus survit grâce au sang d'un de ses amis tombé près de lui, et c'est rempli de vengeance et pratiquement guéri de ses blessures que deux mois plus tard, il décide de se venger...


Tel le phoenix qui renaît de ses cendres, me direz-vous, et c'est exactement le nom qu'on lui donne dans le livre.


Ravin Crosse (un autre nom qui claque !) passe ses nuits à traquer les vampires et à les exterminer grâce à son sang, depuis que deux cents ans auparavant, des vampires ont tué ses parents. C'est une créature puissante et sans pitié qui cache pas mal de secrets, mais qui va malencontreusement se retrouver liée à Nikolaus d'une manière... huumm... très particulière.


Vous l'aurez compris, la relation entre ces deux-là va s'avérer particulièrement orageuse...


En effet, Nikolaus retrouve la trace de Ravin, arrive chez elle à l'improviste (en cassant quelques portes au passage - d'ailleurs, dans ce récit, nombre de portes, de fenêtres et de murs vont être abîmés, et j'ai ressenti une pointe de pitié pour le décorateur...) et au moment où il s'apprête à la tuer à son tour, il est victime d'un mystérieux philtre d'amour qu'elle était en train de mettre au point avant son arrivée. En deux temps trois mouvement, le vampire assoiffé de sang et de vengeance se transforme en agneau fou d'amour pour sa belle sorcière. Il oublie même jusqu'aux raisons qui l'ont poussé à se rendre chez elle, et la moitié du livre, on assiste à ses nombreux cas de conscience (ben oui, pas facile pour un vampire de tomber amoureux de sa pire ennemie...) et surtout, à ses vaines tentatives de roulage de pelle et autres pelotages en règle, qui se soldent tous (du moins au début) par quelques taloches bien appliquées...


Ces deux-là n'étaient pas (mais vraiment pas) fait pour s'entendre, et pourtant, leur relation née d'une bévue au départ, va s'approfondir et leur ouvrir les yeux sur le bien-fondé des querelles ancestrales qui opposent leur deux races.


Dans ce livre, vous apprendrez à fabriquer un philtre d'amour ultra efficace (même sur les morts vivants !), vous découvrirez le pouvoir d'un simple bouquet de roses et vous apprécierez de savoir que le diable aime beaucoup prendre l'apparence d'acteurs connus.


Vous l'aurez compris, ce léger break entre deux livres m'a fait beaucoup de bien ! J'ai apprécié la romance entre deux héros de caractère que tout sépare (certaines répliques m'ont fait sourire), et qui jusqu'à la fin, laissent planer le doute sur l'avenir de leur relation. 


Bien sûr, on n'évite pas les clichés du genre (mais quand j'ouvre ce genre de livre, je m'y attends un peu en même temps), et les incohérences sont parfois un peu lourdes. Par exemple, à la place de Ravin - qui est censée détester les vampires - il aurait été parfaitement censé de se débarrasser de celui-là pendant qu'il était à genoux devant elle au lieu de lui tomber dans les bras, mais bon... c'est sûr que l'histoire aurait été moins intéressante pour les lectrices !... Franchement, dans le genre, j'ai connu bien pire et bien plus mauvais. La fin reste ouverte et nous permet d'imaginer une suite aux aventures de Nikolaus et de ses compagnons.



Bewitching the Dark - Tome 1 : Kiss Me Deadly - Michele Hauf - Editions Silhouette Books - 2007
Titre français : Le Pacte des Vampires - Tome 1 : La Morsure de la Passion.



En téléchargement gratuit sur le site Harlequin (version française) et Kobo (version originale) - Mais si... vous aussi vous voulez découvrir Nikolaus, bande de coquines...


5 commentaires:

  1. Rhooo, voilà une lecture bien réjouissante ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Cette collection est croquignolette. :-)

    RépondreSupprimer
  3. @Noukette : Et gratuite ! Le fruit défendu à portée de main, c'est le top !
    @Fashion : Je crois que je vais encore me laissée tenter par les couvertures bleues, prochainement...

    RépondreSupprimer
  4. AAAAAAAAh !!! J'ai cru que Ravin était un homme !!! Tu précises "elle" un peu après. Franchement, c'était un grand pas dans les éditions Nocturnes !!!! Jamais lu, mais je pense que c'est comme les Harlequin ?

    RépondreSupprimer
  5. @Syl : Ton commentaire m'a fait mourir de rire, Syl ! Oui, Ravin est une femme ! Ça aurait pu le faire aussi, si c'était un homme, mais effectivement, ça aurait été une première ! Et oui, la collection Nocturne est éditée par Harlequin !

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com