• /

vendredi 22 juillet 2011

Mortelle Rencontre - Anne Stuart (A consommer sans modération...)



Comme vous l'aurez compris ici, Anne Stuart est une de mes auteurs de romans harlequinesques préférés. Elle allie l'art de mener des enquêtes sans queue ni tête à celui de créer des personnages masculins savoureux, souvent un brin pervers mais toujours profondément machos et virils...

Bref, c'est ma copine !

Aujourd'hui, j'avais envie de parler de Mortelle Rencontre, l'un de ses romans qui m'a le plus marqué, parce qu'en terme de personnage masculin inoubliable, Dillon se pose là, et il fait le poids, croyez-moi mesdames !...

L'histoire est celle de Jamie Kincaid qui part dans le Wisconsin un beau matin retrouver le meilleur ami de son cousin Nate qui était apparemment présent le jour de sa mort. Elle souhaite éclaircir les circonstances du meurtre de Nate (qu'elle considérait comme son frère), mais renouer avec Dillon Gaynor, un homme dangereusement séduisant qu'elle a connu dans sa jeunesse, va se révéler bien plus compliqué que ce qu'elle pensait. Le désir va vite obscurcir son jugement et Monsieur le mécanicien sexy va tout faire pour jeter le trouble. Et la question ultime - est-il ou non coupable du meurtre de Nate ?? - va devenir une obsession pour la jeune femme... et pour nous - lectrices !!! Jusqu'à ce qu'un retournement de situation digne d'Anne Stuart - cette reine incontestée du polar sans suspens - vienne éclairer toute l'histoire...

Dès les premières lignes, nous sommes plongés au coeur du récit, et les fréquents flashbacks disséminés à travers le livre nous permettent de lever peu à peu le voile sur le passé de Jamie et les premiers moments de sa rencontre avec Dillon - alias le beau gosse devenu mécanicien... Un point fort que j'ai trouvé particulièrement bien exploité par l'auteur. Les retours en arrière nous permettent aussi d'en découvrir plus sur la personnalité des principaux protagonistes, et notamment de Nate, loin d'être le parfait grand frère que Jamie voulait qu'il soit... 


Et que de tension sexuelle, que de non-dits, que de passion retenue et de fantasmes étouffés Anne Stuart ne propose t-elle pas sur un plateau d'argent à ses lecteurs !... Il m'a fallu les talents combinés d'un ventilateur et d'un plein pichet de rosé glacial pour neutraliser les vagues de chaleur provoquées par certains passages de ce livre... Le garage de Dillon Gaynor est un véritable lieu de perdition qui va vous procurer des frissons irrépressibles !...

Bref, j'ai connu des moments d'intense satisfaction, des retournements de situation qui m'ont laissé abasourdie par tant d'audace, des scènes chaudes comme la braise et, plus que tout, j'ai mis le doigt sur les endroit les plus insolites où les galipettes prennent une saveur toute particulière...  

Un roman que je recommande donc chaudement en cette période estivale pour toutes celles qui souhaiteraient s'accorder un surcroît de chaleur sur les plages, entre deux baignades... Vous passerez un excellent moment !... (n'oubliez pas votre pichet éventail !...)

Mortelle Rencontre  - Anne Stuart - Editions Harlequin - Collection Best Seller - 2006

2 commentaires:

  1. Terrible ce billet croustillant ! Toi c'est Anne Stuart, moi c'est Sandra Brown. Que je te conseille...

    RépondreSupprimer
  2. @Syl : Ah ! Mais je ne connais pas ! Je vais aller me renseigner de ce pas !...Il ne sera pas dit que je passerai à côté d'un excellent auteur !...

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com