• /

lundi 30 mai 2011

Le Cercle Littéraire des Amateurs d'Epluchures de Patates - Mary Ann Shaffer et Annie Barrows


Offert à Noël dernier, j'ai pris mon temps avant de me décider à ouvrir ce livre. Il faut dire que j'en avais lu tant de bien que je craignais que le récit ne soit pas à la hauteur de mes espérances. Déçue, je ne l'ai pas été, bien au contraire : ce livre est délicieux, l'histoire est passionnante et les pages se tournent toutes seules sans temps mort. Je l'ai démarré hier et terminé ce soir, autant dire dévoré pendant deux jours sans pouvoir lever le nez !

Rédigé sous forme épistolaire, le récit se situe en 1946, alors que l'Europe se relève difficilement de la guerre et que chacun tente de reprendre le cours de son existence, avec plus ou moins de succès. La narratrice, c'est Juliet, une journaliste londonienne qui a égayé ces temps troubles grâce à sa plume légère et à son sens de l'humour. Elle écrit de nombreuses lettres à ses amis et notamment à son éditeur, Samuel, qui attend son prochain roman avec impatience. Mais l'inspiration n'est pas là. Et par un de ces concours de circonstances dont la vie a le secret, Juliet fait la connaissance d'un homme qui vit sur une île au large de la Grande-Bretagne - l'île de Guernesey - avec lequel elle va commencer une correspondance qui va peu à peu bouleverser sa vie. 

Dawsey lui narre les tragédies liées à l'Occupation lorsque les allemands ont envahi son île, il lui fait part du cercle littéraire créé avec ses amis afin d'échapper aux représailles de l'ennemi, et par le biais d'une correspondance cocasse et passionnante malgré les évènements terribles qui ont eu lieu, Juliet va peu à peu s'intéresser à la vie de l'île et de ses occupants, et aux épreuves qu'ils ont subi. Dans l'intention d'en faire un roman, elle encourage les habitants à se manifester au travers de nombreuses lettres, et à évoquer une anecdote sur cette période sombre de leur vie. Les confidences ne tardent pas, chacun se réjouissant de pouvoir exprimer ses doutes, ses peurs, les moments de joie et de peine survenus pendant cette très longue réclusion qui a coupé l'île du reste du monde. Peu à peu, Juliet développe un profonde amitié avec chacun d'entre eux.

Quoique ce roman évoque une partie de l'histoire la plus sombre que l'Europe ait eu à traverser, l'auteur ne sombre pas à un seul instant dans le mélodrame, et j'ai trouvé ça plaisant. Beaucoup de romans retracent cette période avec réalisme mais beaucoup de dureté. L'auteur a décidé de prendre les choses sous un autre angle et le point fort, c'est qu'elle extirpe tout ce qu'il y a de lumineux et de positif, le meilleur de ce que ce genre d'épreuve peut faire naître chez les gens, et l'amitié reste la valeur centrale de son récit. Quoique les délateurs et les profiteurs soient partout, même sur cette île paradisiaque, l'auteur ne s'attarde pas sur les aspects trop sombres de certains évènements, elle exploite encore une fois le côté humain et charmant de chacun de ses personnages et nous les rend non seulement sympathiques, mais aussi terriblement proches. 

Et puis la littérature a la plus grande part dans ce roman ! Même si certaines scènes rapprochant hommes et livres au travers de circonstances terribles m'ont parues un peu convenues, j'ai beaucoup apprécié la manière dont chacun apprivoise la littérature à sa façon. 

En somme, c'est un livre extrêmement frais, original, une vraie bouffée d'oxygène malgré le spectre de la guerre et de l'Occupation. Les habitants de Guernesey ont tous ce petit quelque chose de particulier et d'un peu excentrique qui fait qu'on s'y attache et qu'on les aime, et Mary Ann Shaffer a réussi l'exploit d'évoquer cette période de conflit avec charme et drôlerie.


Le Cercle Littéraire des Amateurs d'Epluchures de Patates - Mary Ann Shaffer et Annie Barrows - Editions Nil - 2009


  

6 commentaires:

  1. J'avais beaucoup apprécié cette lecture, les personnages sont émouvants et la trame historique fait qu'on s'attache d'autant plus à eux. L'échange de lettres permet de donner un rythme au récit que l'on aurait pu trouvé un peu ennuyeux s'il avait simplement été romancé.

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre aura désormais pour moi le visage des 13 élèves avec qui j'ai partagé cette année scolaire puisqu'il était sur la liste des romans qu'on pouvait choisir pour le travailler avec les littéraires. Ce fut un réel plaisir de le "décortiquer" chaque semaine, en Vo bien sûr.

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai beaucoup, beaucoup aimé moi aussi... Et il est très vite lu en plus... (on le dévore comme tu dis)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis contente qu'il t'ait plu. Le contraire m'aurait surprise !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai très envie de le lire celui là. Il faut que je saute le pas

    RépondreSupprimer
  6. @Tiphanie : C'est effectivement le côté épistolaire qui m'a beaucoup plu ! (d'ailleurs j'adore ce genre !)
    @Valérie : Un beau souvenir pour toi et une manière délicate d'aborder une période sombre de l'histoire... (en V.O. en + ??)
    @L'O des Chambres : J'appréhendais un peu, mais finalement je n'ai pas été déçue. Sans être un coup de coeur, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir l'histoire des habitants de Guernesey !
    @Syl : Tu me connais bien toi dis donc !
    @Scor13 : Vas-y !! Sans être le roman de l'année, c'est extrêmement plaisant et très bien écrit. Le côté épistolaire peut ne pas plaire mais moi j'adore !

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com