• /

dimanche 27 mars 2011

Un Eté Indien - Truman Capote




Cette nouvelle très très courte - trop courte, presque - évoque une partie de l'enfance de l'auteur, alors que lui et sa famille s'apprêtent à quitter leur ferme pour regagner une ville de Virginie. En effet, son père souhaite pourvoir lui offrir une vie meilleure que ne fut la sienne, et pour cela le petit garçon doit rejoindre les bancs de l'école. 

Mais partir signifie aussi quitter les lieux de son enfance, ses grand-parents qu'il adore, la nature, les montagnes, pour accoster sur les rives d'un monde complètement inconnu qui l'effraie.

Un Eté Indien est un retour aux sources, une bouffée de nostalgie que Truman Capote nous offre d'une manière trop brève, avec une sensibilité qui m'a fait monter les larmes aux yeux et un souci du détail incroyable. A travers cette fuite vers une vie citadine, censée s'opposer à la pauvreté du milieu rural par les perspectives qu'elle offre, l'auteur évoque les liens puissants et indéfectibles de la famille, l'amour omniprésent malgré les difficultés de la vie, la douleur de laisser derrière soi l'environnement familier qui a bercé ses premières années.  

Après cette trop courte introduction à son oeuvre, on ne peut qu'avoir envie de se plonger dans un de ses romans pour déguster plus pleinement son style. Ce que je compte bien faire prochainement avec Petit-Déjeuner chez Tiffany...


Un Eté Indien - Truman Capote - Editions Rivage - 1989


Ma note
    

  

4 commentaires:

  1. J'ai vraiment beaucuop aimé cette nouvelle ^^ Elle me laisse des sentiments nostalgiques et doux. Une très belle découverte ! A conseiller :)

    RépondreSupprimer
  2. @Yuko : J'ai lu ton billet, effectivement (très beau billet d'ailleurs !) où tu montres à quel point cette nouvelle t'a touché ! Je l'ai beaucoup apprécié moi aussi, mais c'est beaucoup trop court !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette nouvelle contribution ; tu m'as donné envie de le lire!

    RépondreSupprimer
  4. Délicieuse nouvelle qui fût publier après sa mort, j'en termine tout juste la lecture. Chaque page est un parfum de mon enfance, une grande joie m'habite. Merci Truman

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com