• /

jeudi 23 décembre 2010

Un Crocodile sur un Banc de Sable - Elizabeth Peters






<< Sur la pente en contrebas se tenait la Chose sans Nom, immobile et livide à la clarté des étoiles. La pleine lune projetait sur elle une lumière sans ombre. Il n'y avait pas à s'y tromper : c'était bien elle. Je discernais presque le motif des bandelettes qui enserraient sa poitrine. Sa tête, informe, était enveloppée d'une sorte de linceul. La vue seule de ce monstre au repos avait de quoi faire frissonner mais lorsqu'il se retourna sans hâte, inexorablement, j'eus le plus grand mal à dompter ma terreur. C'était comme une créature marine sans regard et sans yeux, surgis du fond de l'abîme et qui cherchait sa proie. L'indomptable Amelia Peabody, qui fait ici ses premiers pas sur la Terre des Dieux, se laissera-t-elle abuser par les facéties d'une momie somnambule ? Saura-t-elle soustraire sa protégée aux entreprises d'un chasseur de dot cynique et langoureux ? Parviendra-t-elle à déjouer les roueries des indigènes ou à surmonter les mirages des sables et à dissiper les mystères qui jalonnent sa route, en digne émule de Sherlock Holmes et d'Indiana Jones ? >>




J'étais tombée complètement par hasard, un jour où je me baladais sur le blog de Fashion, sur son article qui disait tout le bien qu'elle pensait de cette série. Je me suis donc renseigné un peu partout, histoire de rassembler le maximum d'avis (tous positifs en général !) et j'ai dégoté le premier volume des aventures d'Amélia Peabody... et quelle découverte !! Je ne suis vraiment pas déçue !



La narratrice, c'est elle, Amélia Peabody, vieille fille de 32 ans pas très gracieuse qui se retrouve, après le décès de son père, à la tête d'une fortune importante. Devenue soudain riche et indépendante, elle décide de parcourir le monde pour en explorer toutes les merveilles. Vieille fille, certes, mais femme courageuse et moderne avant tout, Amélia Peabody est l'héroïne à laquelle chacune de nous souhaite pouvoir s'identifier. Pleine de caractère, forte et intransigeante à la fois, souvent irritée par la conduite des hommes en cette fin de siècle très puritaine, elle n'hésite pas à diriger sa vie d'une main de maître, fière et indépendante, armée de son ombrelle en toute occasion et surtout pleine d'humour quand il en faut ! 


C'est d'abord en Italie qu'elle se rend, et c'est là qu'elle fait la connaissance d'Evelyn, jeune fille désemparée suite à la fuite de son amant, qui pense avoir fichu sa vie en l'air, et que notre héroïne prend aussitôt sous son aile en tant que demoiselle de compagnie. Leur périple les entraîne ensuite jusqu'au Caire où Amélia souhaite visiter les tombes des anciens pharaons, et remonter le Nil afin d'explorer les richesses de l'Egypte ancienne. Sur leur route, elles croisent les frères Emerson, deux archéologues férus d'égyptologie, dont le cadet, Walter, ne tarde pas à tomber sous le charme d'Evelyn. L'aîné, Radcliff, plus communément appelé Emerson tout au long du livre par une Amélia furibonde, possède le caractère le plus détestable qui soit, sa propre conception de l'archéologie telle qu'elle devrait être exercée, et de furieuses démangeaisons dès qu'il est question de la gent féminine - et surtout d'Amélia ! Ces deux là sont faits pour s'entendre, me direz-vous ! Ce ne sera pas sans peine... Il leur faudra avant tout débusquer une momie insomniaque, bouter un prétendant un peu trop cupide hors des frontières du pays et rapprocher deux amoureux que tout semble éloigner.


Vous l'aurez compris, les aventures d'Amélia Peabody est une série à tendance hautement addictive bourrée d'humour et d'aventure que je ne suis pas prête à abandonner en si bon chemin (et la grosse voix de Radcliff ainsi que ses crises de fureur et l'humour corrosif d'Amélia y sont pour quelque chose !) Sur fond d'égyptologie, de mystère et d'un soupçon d'enquête policière, Elizabeth Peters brosse le portrait d'une femme bien en avance sur son époque, incroyablement attachante et pleine de vivacité, dont les péripéties et les rencontres ne permettent pas de s'ennuyer une seule seconde. Difficile de ne pas aimer Peabody qui essaie autant qu'elle peut de se faire une place dans un monde dominé par les hommes, sans cesse en butte aux préjugés et aux sarcasmes de la gent masculine dont elle envie l'indépendance. Avec tout cela, l'auteur nous offre un récit extrêmement bien écrit en plus d'être plaisant et drôle. Elle déploie ses connaissances très poussées en égyptologie pour faire revivre sous nos yeux une époque particulièrement riche en découvertes historiques. 


Je suis déjà accro à ce premier volume léger et plein de suspens ! Et je ne compte pas m'arrêter là ! La suite m'attend avec La Malédiction des Pharaons... 




Un Crocodile sur un Banc de sable - Elizabeth Peters - Le Livre de Poche - 1999





Ma note
 
Multi-styled Text Generator at TextSpace.net



6 commentaires:

  1. Je l'ai lu... et moi aussi j'ai aimé. Mignon petit couple ! Le taciturne et la coincée ! Si tu lis le second volume, fais moi signe...

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air très bien, divertissant, amusant... je note!

    RépondreSupprimer
  3. @Syl : Dès que je me procure le second tome, je te fais signe ! Bonne fêtes de Noël !!
    @Sabbio : Note, note ! C'est vraiment génial !! Joyeux Noël et pas d'abus !!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu les deux premiers volumes et j'avais beaucoup aimé ! Il faudrait que je poursuive cette série !

    RépondreSupprimer
  5. J'adore! Le deuxième tome est d'ailleurs dans ma pile depuis une éternité. Faudrait que je l'en ressorte!

    RépondreSupprimer
  6. @Manu : Apparemment la série complète est fabuleuse !
    @Karine : Je viens de m'offrir le second tome ! Dès que je le reçois, je me plonge dedans...

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com