• /

mardi 14 décembre 2010

Top Ten Tuesday - Books that made me cry !




Cette semaine, c'est aux 10 livres qui nous ont fait verser le plus de larmes que nous devons consacrer une liste !

(On va faire pleurer dans les chaumières !...)

L'idée est de Karine et Fashion, c'est un thème qui a déjà été lancé le 02 novembre, et que vous retrouverez sur le site The Broke and the Bookish.


 Top Ten des titres de romans qui m'ont fait le plus pleurer :


  • La Nostalgie de l'Ange d'Alice Sebold : une histoire triste et fantastique, qui aborde le thème de la mort et du décès d'un enfant d'une manière tout à fait pudique. Un livre qui m'a fait verser quelques larmes...

  • Autant en emporte le Vent de Margarett Mitchell et sa fabuleuse scène de fin, durant laquelle, adolescente, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps !...

  • La Route de Cormac McCarthy et certaines des scènes les plus cruelles du livre qui nous font envisager un futur extrêmement sombre pour l'homme...

  • La Ligne Verte de Stephen King qui ma permis de faire la connaissance de John Caffey et de ses formidables dons de guérison.

  • Jane Eyre, sans conteste, avec cette scène mémorable où elle s'apprête à épouser Rochester et où la déception la pousse à le quitter. Là, j'en ai versé des larmes...

  • Les Chutes de Joyce Carol Oats : ce n'est pas celui qui m'a fait verser le plus de larmes, mais comme il est relativement récent dans mes lectures, j'ai tout de suite pensé à ce roman, et à la disparition de Dirk Burnaby, témoin et principal acteur gênant dans une affaire de corruption, qui m'a bouleversé et fait ressentir toute l'injustice de sa situation au moment de sa mort. 

  • La Voie Obscure - dernier tome de la trilogie de Fionavar de G.G. Kay : j'ai fondu en larmes au moment de la disparition d'un de mes héros favoris, mais je ne vous dirais pas lequel pour ne pas gâcher l'histoire...

  • Le Héron Bleu de Cynthia Voigt, un roman jeunesse lu il y a... oulàlà... moults années dirons-nous, mais dont je me souviens toujours, et qui m'avait profondément marqué (comme ses autres romans, d'ailleurs) Qu'est-ce que j'ai pu en verser des larmes sur Jeff...

  • Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë : mon roman culte, mon roman doudou, que j'ai lu et relu un nombre incalculable de fois, et c'est pas pour rien : tout dans ce livre est tragique ! J'ai pleuré sur Heathcliff, sur Cathy, sur Linton, sur Hareton, bref sur toute le monde. (que de larmes mes amis pour un seul livre...)

  • Anna Karénine de Léon Tolstoï, un ouvrage magnifique lu à l'adolescence et dont chaque émotion a été vécue intensément.


Les douloureux Top Ten de Karine, Cuné, Fashion, Syl, Yueyin et Céline.


8 commentaires:

  1. je me souviens avoir pleuré comme une madeleine pour "Le lion" de Kessel, le journal d'Anne Franck et dernièrement "les vies extraordinaires d'Eugène" de Monnin... je pleure plus devant des films mais pleurer en lisant à quelque chose de libératoire ! bises

    RépondreSupprimer
  2. Autant en emporte le vent, je pleure comme une madeleine à chaque fois, c'est fou. Et on a aussi La ligne verte en commun. Wuthering Heights m'a aussi fait pleurer, maintenant que j'y pense! Toute façon, je suis une fontaine devant les livres...

    RépondreSupprimer
  3. On en a quelques uns en commun, effectivement !
    Mais je ne me souviens pas avoir pleuré en lisant Jane Eyre ou Anna Karénine, étrangement... Me connaissant, j'ai du user quelques mouchoirs !

    RépondreSupprimer
  4. @George : Maintenant que tu me le dis, c'est vrai que "le journal d'Anne Franck" était particulièrement triste.En plus c'est un livre qu'on nous fait souvent lire à l'adolescence, et je me souviens qu'il m'avait beaucoup marqué (comme tout ce que je lisais à cette époque !) Mais je n'ai jamais ouvert Le lion de Kessel, et je crois que je vais réparer cet oubli !
    @Karine : Les Hauts de Hurlevent, c'était quelque chose. A chaque chapitre, j'y allais de ma petite larme !
    @Céline : Jane Eyre a été lu il y a longtemps (j'étais très très sensible à l'époque !) mais j'ai fondu en larmes à la mort d'Helen Burns ! (et puis après aussi, et encore après...) Quant à Anna Karénine, c'est le personnage central qui était très émouvant (une femme amoureuse pleine de remords...)

    RépondreSupprimer
  5. Alors, moi aussi Le journal d'Anne... terrible ; Autant en emporte... le déluge (même si j'imagine une fin happy après la dernière phrase et son point) ; Les hauts du... Vilvirt, je commence à renifler !
    Feras-tu le prochain mardi ?

    RépondreSupprimer
  6. @Syl : Je ne suis pas certaine de le faire, en plus, pas sûre non plus d'avoir bien compris le thème !!

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai pas lu "La ligne verte" mais la version film m'a fait verser quelques larmes en effet...

    RépondreSupprimer
  8. @Sabbio : Le film est incroyablement triste aussi il faut dire ! J'adore les acteurs !

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com