• /

lundi 11 octobre 2010

Morsure Secrète - Kresley Cole



Pendant cent cinquante ans, Lachlain le Lycae a été emprisonné dans les catacombes par des vampires. Jusqu'au jour où il hume le parfum de son âme soeur. Mais pourquoi le destin s'acharne-t-il sur lui ? Pourquoi sa promise est-elle une buveuse de sang ? Pourtant, cette frêle créature qui se débat quand il l'approche est celle qu'il cherche depuis plus de mille ans. Elle lui appartient. Dès lors, il est prêt à tout pour faire d'elle sa reine. Quitte à la nourrir de son propre sang. Quitte à affronter une horde de vampires déchaînés...

Les Harlequinades sont terminées... et pourtant ! Le roman "pour elle" fait encore des victimes... J'en suis la preuve ! Lors de la foire de Belfort ce week-end, en passant devant les rayonnages de SF, fantastiques, fantasy et autres bit-lit, je n'ai pas pu m'empêcher de saisir ce livre, et de le ranger - ô ! désarroi ! au dessus de ma pile... Oui, je l'ai posé sans ménagement entre Ovide et Madame de la Fayette ! Oui, il a cohabité avec les Lettres de Madame de Sévigné (paix à son âme !) durant tout le trajet ! Et je ne le regrette absolument pas ! Mais il faut dire que j'en avais tellement entendu parler sur les blogs des uns et des autres, que j'ai senti la curiosité monter, et que je n'ai pas pu résister quand je suis passée à côté !

Et bien, pour une jeune fille dont l'adolescence a été marquée - entre autre - par les romans définitivement bourrés de platitudes de Barbara Cartland, et qui n'a jamais vraiment connu le domaine de la littérature sentimentale en dehors des Harlequinades, je dois dire que j'ai pris une sacré claque dans la gueule - pour parler vulgairement ! Parce que, pour moi, les romans sentimentaux, c'était avant tout une héroïne avec des étoiles plein les yeux, qui sent son esprit tourbillonner lors de son premier baiser et qui a des papillons plein le ventre... Et puis, c'est aussi un héro un peu sombre, mais toujours très galant, qui vous demande la permission avant de vous prendre la main... etc...etc... 

Et là : rien à voir ! On entre dans le vif du sujet dès les premières pages ! Et Barbara peut aller se rhabiller !

Et bien je dis tant mieux ! Parce que ce roman, tout futile, surréaliste et bidon qu'il soit, m'a fait passer une excellente journée, entre querelles d'amoureux fabuleusement fabuleux, combats d'immortels, répliques succulentes, et j'en passe... Ah ! Mon dictionnaire des synonymes n'est pas assez épais pour que je trouve mes mots ! Et puis, il faut le dire : il y a de la mythologie là-dedans ! (en plus, on apprend des choses, mais j'y reviendrai...)

Le livre qui fait couiner ! C'est le titre qu'on aurait dû donner à ce roman, car des couinements, des gloussements, des rigolades abruties et j'en passe et des meilleurs, j'en ai eu ! Et beaucoup ! Au point que Monsieur a fini par me le piquer pour en lire le résumé, et forcément, se moquer de moi ensuite en me montrant du doigt - oserais-je le dire ? - goguenard... (si, si, je vous jure) Mais passons...

Alors si vous avez envie d'en apprendre plus sur la sexualité débridée des loup-garous, leurs habitudes alimentaires, les détails indispensables pour avoir une décoration toute personnelle et carrément irrésistible dans votre vieux château des Highlands : achetez Morsure secrète !


Résumons : les premières pages nous font découvrir l'existence de Lachlain (mais qu'est-ce que c'est que ce nom ???), un loup-garou emprisonné dans les Catacombes sous la ville de Paris, et qui subit depuis plus de 150 ans les tortures d'un feu éternel entretenu par ses ennemis jurés, j'ai nommé : les vampires... Après ces 150 années de tortures infernales, le voilà qui renifle (c'est un chien, ne l'oublions pas) l'odeur subtile et délicate de son âme-soeur. Alors une âme-soeur, pour les Lycae, c'est sa moitié, peut importe son ascendance, son origine, ou sa classification parmi les monstres : pourvu qu'elle porte la bonne odeur, son futur amant la poursuivra jusqu'au bout du monde s'il le faut.

Et c'est ce que Lachlain compte bien faire avec Emmaline, une petite demoiselle moitié vampire, moitié Valkyrie (je vous disais bien qu'il y avait de la mythologie là-dedans !), après s'être échappé de sa prison souterraine. Malheureusement, les choses ne vont pas très bien se passer pour notre garou puisque Emmaline est loin d'être la créature soumise et sensuelle qu'il attend. Elle est plutôt complètement apeurée et horrifiée lorsqu'elle le voit surgir devant elle dans les rues de Paris, puis se lancer à sa poursuite. Qu'importe ! Lachlain n'a pas besoin de son autorisation, parce que notez que monsieur est un homme, un vrai, qui prend ce qu'il veut quand il veut, soumet qui lui résiste, et ne s'embarrasse pas de moralité dans ce genre de circonstance ! Rendu fou par les atrocités subies pendant si longtemps, et dégoûté de découvrir que la femme qu'il cherche depuis si longtemps est de la race de ses ennemis jurés, il l'oblige à le ramener chez elle pour pouvoir enfin assouvir ses fantasmes sexuels et libérer une libido quelque peu bridée depuis plus d'un siècle.

Dès les premières pages, nous avons donc un avant goût de ce que sera leur relation tout au long de ce roman. Une relation orageuse, qui oscille entre brutalité et tendresse (pour elle, parce que lui c'est une bête, ne l'oublions pas !) mais dont les principales caractéristiques vont finalement s'atténuer avec le temps - et la découverte de chacun - au point de nous plonger dans l'amour avant un grand A.

Sur fond d'histoire d'amour fantastique, Kresley Cole esquisse les traits d'une intrigue assez intéressante, et entoure ses personnages principaux de figures très pittoresques, souvent drôles et attachantes. Je pense notamment à Nïx, une des "tantes" d'Emmaline, dont le don de seconde vue est souvent la cause de répliques absurdes et rigolotes. Le folklore gothique est mis en avant  - vampires, spectres et goules sont au rendez-vous ! - et certains mythes sont réinterprétés d'une manière assez originale.

Un bon petit bouquin à lire au coin du feu pour s'aérer l'esprit (ou grimper aux rideaux, ça dépendra de vous, mesdames !) que j'ai trouvé assez réussi dans le sens où la plupart de ces romans ont en général une trame relativement limitée. Ici, l'intrigue tient la route, et les pages se laissent tourner avidement. Un récit divertissant avec, forcément, quelques points négatifs et des invraisemblances au niveau du scénario, mais qui reste agréable et se lit rapidement. 


D'autres en parlent aussi : Latite06, Phooka, Pimpi, ou le site BlueMoon

Morsure Secrète (Les Ombres de la Nuit #1) - Kresley Cole - Editions J'ai Lu pour Elle - Collection Crépuscule - 2010

6 commentaires:

  1. Ca a l'air rigolo comme bouquin. Tu en parles avec un bel enthousiasme qui donne envie d'aller voir de plus près de quoi il retourne!

    RépondreSupprimer
  2. Je veux, je veux... Alors, je vais piquer des fards et ricaner stupidement ???? Seigneur Dieu !!! C'est en supermarché ? Du beurre, du bidouiller, du dentifrice, LE LIVRE, de la lessive...

    RépondreSupprimer
  3. En supermarché et chez tous les bons libraires ! Je te le conseille vivement ! C'est léger, et ça fait du bien !!

    RépondreSupprimer
  4. J'avais bien aimé aussi ! qu'est-ce que j'ai pu rire ! et glousser aussi soyons franche ! ;o)

    RépondreSupprimer
  5. je viens de chez Syl. et je lis ton billet, me donneriez-vous envie de le lire ???? résisterai-je ?????? suspens !!!

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com