• /

mercredi 15 septembre 2010

Le Libraire - Régis de Sa Moreira


- Vous l'avez lu ?- Oui, dit le libraire.- Moi aussi, répondit le jeune homme.Le libraire lui sourit. Le jeune homme prit confiance :- Mais je l'ai offert à quelqu'un... à qui je n'aurais pas dû l'offrir.- C'est difficile d'être sûr de ces choses-là, répondit le libraire.- Oui, dit le jeune homme.- Ne désespérez pas, dit encore le libraire. Certains livres sont à retardement...


Le libraire de Régis de Sa Moreira est un être bien étrange, un ovni qui se nourrit de livres et de tisanes, et qui évolue dans une librairie qui ne ferme jamais. Au milieu d'un monceau d'ouvrages dont il arrache parfois quelques pages pour les envoyer à sa famille, ce libraire est tantôt poète, tantôt philosophe, tantôt rêveur. Il vit à travers les livres et les livres vivent à travers lui car à force de passer ses jours et ses nuits à dévorer les récits, son esprit s'est imprégné de toutes leurs pages.

Récit poétique et parfois fantastique, on suit cet homme dont on ne prononce pas le nom au fil de ses journées passées exclusivement dans sa librairie, rompues par les visites des clients - timides, exigeants, colériques, amoureux - des témoins de Jéhovah, du facteur et de la Mort elle-même. Il parle à ses livres, les apaise, les console, refuse parfois de les céder, et se consacre entièrement à eux. On apprend que le libraire à eu trois amours, qu'il ne voit plus ses amis, que ses frères et soeurs vivent aux quatre coins du monde, qu'il n'aime pas la troisième heure de l'après-midi, qu'il est seul et, parfois, sujet à la tristesse. 

Le nom de sa ville restera mystérieux, tout comme son propre nom qu'on ne connaîtra jamais. Il n'est que "le libraire", un homme solitaire, qui court se cacher sous son bureau lorsqu'un couple franchit les portes de sa boutique, et fuit la réalité en s'immergeant dans la lecture.

Elle atteignit d'abord ses pieds. Le libraire n'y fit pas attention et les secoua un peu. Mais la tristesse monta et gagna ses genoux. Le libraire sut alors qu'elle était là et la sentant s'emparer de lui, il se réfugia dans la salle du haut. [...] Le libraire sauta sur un tabouret puis sur la table de la cuisine. Mais il savait bien qu'elle finirait par gagner.



C'est ouvrage est une ode à la lecture, c'est un petit concentré de poésie et d'humour à déguster comme le libraire déguste ses tisanes. Je ne peux pas m'empêcher de vous glisser ce dernier extrait qui traduit bien la fantaisie de l'auteur :

[...] il avait simplement décidé d'accrocher dans la librairie un petit panneau portant le symbole non-fumeur au dessous duquel était ajouté "sauf fumeurs", ce que les gens prenaient pour une blague. Mais le panneau du libraire n'était pas une blague. Le jour où un non-fumeur avait voulu s'allumer une cigarette dans la librairie, le libraire l'avait tout de suite mis dehors.



Le libraire - Régis de Sa Moreira - Le Livre de Poche


3 commentaires:

  1. J'ai lu plusieurs avis divergent sur ce livre mais j'ai toujours eu envie de le découvrir. Alors un 4/5 me conforte dans mon envie :-)

    RépondreSupprimer
  2. @The storybook girl : Je le conseille aux passionnés de littérature qui apprécieront la petite touche surnaturelle de ce roman. Je l'ai trouvé très poétique ! Le genre de livre qu'on aime rouvrir de temps en temps...

    RépondreSupprimer
  3. je l'avais beaucoup aimé également!

    RépondreSupprimer

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com