• /

dimanche 12 septembre 2010

La Plume Empoisonnée - Agatha Christie


Le notaire, le médecin, la femme du pasteur... tout le monde y passe. Et le doute s'insinue dans les esprits. Il n'y a pas de fumée sans feu... Pourtant les accusations portées par les lettres anonymes qui déferlent sur Lymstock sont tout à fait grotesques. Ne serait-il pas plus judicieux de s'attaquer aux petits scandales qui émaillent la vie du village ? Mais non... L'auteur des lettres préfère donner dans la fantaisie... Il n'empêche qu'à force de bombarder la petite communauté de propos aussi invraisemblables qu'orduriers, il finira bien par toucher juste un jour. Et qui sait s'il ne déclenchera pas un drame ?

J'ai passé un excellent moment auprès des habitant de Lymstock. Et je suis contente de pouvoir dire que je suis enfin réconciliée avec Agatha Christie après la déception que m'avait causée La Maison Biscornue !

Car le style de cette histoire-là est vraiment différent de celui de ses autres récits, plus léger, et plus moderne aussi. Le narrateur et sa soeur sont des personnages très sympathiques, et leurs échanges vigoureux et plein d'humour ont été un vrai plaisir à lire !


L'histoire est donc racontée par Jerry Burton, un aviateur qui a subi un grave accident, et doit partir se reposer à la campagne. Il choisi pour cela le petit village de Lymstock où sa soeur l'accompagne. C'est un endroit paisible - du moins c'est ce qu'ils croient - et ils vont très vite faire la connaissance des quelques habitants qui y vivent, et découvrir dans le même temps qu'ils sont tous victimes d'un "corbeau" qui les inondent de lettres anonymes... Jusqu'à ce que l'une de ces lettres précipite le soi-disant suicide de la femme du notaire.


Jerry et sa soeur Johanna vont être entraînés dans cette enquête au côté du superintendant Nash, d'un inspecteur de Scotland Yard, et d'une miss Marple qui n'apparaît qu'à la toute fin du roman (tant pis pour moi !). 


Entre deux tasses de thé, quelques promenades sur la lande, et les sermons d'un pasteur amoureux des citations latines, on découvre avec plaisir cette nouvelle enquête d'Agatha Christie qui met en scène deux jeunes londoniens quelques peu incrédules devant la noirceur et la méchanceté cachées derrière ce village tranquille.


J'ai particulièrement aimé le personnage de la jeune Megan, délaissée par sa mère depuis son retour de pension - mère qui a refait sa vie et qui néglige sa fille que les villageois voient comme l'idiote du village malgré son intérêt pour Shakespeare. Jerry lui voue aussitôt une grande affection. Johanna, la soeur du narrateur, est une jeune femme que j'ai trouvé adorable, la londonienne typique en visite à la campagne, adepte des grasses matinées et des tenues chics. On fait aussi la connaissance de Miss Emily Barton, qui loue sa maison aux nouveaux arrivants, de la soeur du médecin, Aimée Griffith, une femme vigoureuse et volontaire, de l'étrange épouse du pasteur Dane Calthrop, et d'une gouvernante un peu trop jolie...


Bref, autant de suspects que la plume de l'auteur nous décrit avec brio et finesse, et que j'ai soupçonné les uns après les autres avant de découvrir - comme Jerry - la vérité à la fin du roman. Sur fond d'idylles naissantes qui se nouent au fil des pages, et d'un ou deux meurtres bien orchestrés, une bonne petite enquête de la reine du crime, et probablement l'un des meilleurs romans d'Agatha Christie que j'ai pu lire jusqu'à maintenant.


Il me reste Le meurtre de Roger Ackroyd et Le Crime est notre Affaire, à lire dans le cadre du challenge Three Christie for Christmas lancé par Popila.

La Plume Empoisonnée - Agatha Christie - Editions du Masque - Collection le Club des Masques


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Tranches... de livres ! © 2014 - Designed by Tranches... de Livres !, Plugins By MyBloggerLab.com